samedi 20 juin 2015

CR: les 10km des Foulées de la rue 2015

Bonjour,

Je suis en plein plan pour le marathon du Mont Blanc (même plutôt la fin quand j'écris ce CR) et malgré mes sorties basées en grande partie sur le travail de dénivelé, je ne peux n’empêcher de prendre le départ de ce 10 km à Beauvais que je fais pour la 4ème année consécutive

Je ne fixe pas de chrono, je pense que je me situe autour des 43' pour un record sur cette distance à 41'10 mais mon manque de travail de vitesse me laisse dans l'inconnue sur mon niveau actuel sur ce type d'exercice surtout que mon dernier 10km date des championnat de cross de l'Oise mi-janvier et de ma déroute chronométrique (plus de 45').

J'arrive de bonne heure pour retirer mon dossard puis je profite des animations de cette manifestation ( fanfare, courses enfant...) en attendant l'arrivée de mon frère et de mon pote Victo. Une fois que le petit groupe est réuni, on se fait un petit échauffement. Je suis un peu inquiet car j'ai une petite pointe derrière la cuisse gauche suite à la sortie longue du dimanche précédent où j'ai un peu forcé sur le d+. A 3 semaines de marathon, ce serait dommage de se blesser

Cette année, le départ toujours donné à 20h, est déplacé dans une rue perpendiculaire à celui des années précédentes avec une largeur moindre malgré le nombre conséquent sur la course avec 1600 inscrits , je sais que j'ai quelques amis qui font cette course comme Stéphane , Thomas ou encore Christopher mais avec cette densité de coureurs au mettre carré, pas facile de se trouver. J'échange quelques paroles avec un autre coureurs qui me questionne sur mon club du Chaumont Vexin Thelle Athlétic, jeune club de même pas 1 an.

Après 4 ans de participation et malgré la petite modification du parcours, je sais que pour faire un chrono, il faut impérativement est situé dans les premiers sur la ligne de départ et cette année je suis plutôt bien placé vers la 5ème ligne, je devrais pouvoir éviter les "chicanes mobiles".

Le départ donné, j'essaye de me fixer rapidement à une allure de croisière autour des 4'10 ce que j'arrive assez facilement à faire, par facilement, j'entends sans trop slalomer. Une fois passer ce premier kilomètre un peu dense, le parcours suit un boulevard bien plus large qui permet de doubler, j'essaye alors d'accélérer pour me mettre dans une allure autour des 4'06-4'08 ce qui est à peu près celle pour de mon record. Je suis un peu étonné de ma facilité à maintenir cette allure, le petit pic derrière la cuisse gauche à disparu.
Faut que je travaille la position de mes bras, je vais finir par me mettre des baffes

Vers la fin du 2ème kilomètre, je reconnais la foulée de mon frère derrière moi je me retourne et le vois me doubler facilement, j'estime qu'il est alors sur l'allure de moins de 40' mais au bout de 80-100m l'écart arrête de se creuser et je le suis à distance.

Le parcours n'est pas vraiment difficile malgré les virages à 90° qui nécessitent de relancer et j'avale facilement les quelques parties en faux plat montant ce qui me permet de doubler pas mal de coureurs sans trop me faire doubler.

D'année en année, je trouve que la course gagne en popularité en particulier en nombre de spectateurs, le passage dans la rue de la cathédrale est toujours un grand moment de bonheur avec pas mal d'encouragements.

Je zappe le ravito situé autour du 4ème km, je me concentre plutôt sur mon allure que j'essaye de
garder régulière.
Fin de la première boucle, je passe le 5ème km en 20'39, je suis vraiment pas mal, les chronos pour l'instant sont de 4'10-4'06-4'08-4'06-4'07, un vrai métronome ;-)

On repart pour une nouvelle boucle après le 6ème et le 7ème km fait en 4'06, je marque un peu le pas au 8ème qui représente pour mon cas une sorte de mur sur cette distance et après un chrono de 4'10, je relance pour cette fin de course. J'ai de nouveau zapper le ravitaillement et l'écart que je maintenais sur mon frère depuis le 2ème km fond à vue d’œil, je me rend compte quand le double qu'il marque un peu le pas, il est dans le dur. je l'encourage à me suivre ce qu'il fait pendant environ 500m. Plus on approche de l'arrivée et plus la foule se densifie, vraiment le top pour faire abstraction des jambes qui deviennent lourde.

Les derniers 500m de la course sont, avec cette nouvelle arrivée proche de la rue du départ, en faux plat descendant ce qui me permet d'accélérer et de se lâcher, de se tirer la bourre avec les concurrents, je suis vraiment bien sur cette partie et je boucle ce dernier km en 3'54 avec une pointe sur la fin à 3' au km

Je finis la course en 41'09 retenu 41'08 soit 2" de mieux sur mon record, c'est peu mais avec mon manque d'entrainement de vitesse, me comble pleinement. Après le ravitaillement d'arrivée et fait le bilan nos courses respectives , nous essayons avec mon frère de voir l'arrivée d'amis mais la température baissant et la route du retour à faire, je repars rapidement

Je me classe 142ème sur 1501 arrivants ( même si il manque des coureurs à l'appel suite à quelques soucis de puce pour certains)

Données Garmin: https://connect.garmin.com/modern/activity/796070738

@+
Kejaj

Aucun commentaire:

Publier un commentaire