mercredi 29 octobre 2014

Challenge de L'Andelle: Les Foulées Charlevalaise: 1ere étape

Bonjour,

Comme j'aime le faire, c'est de bonne heure que je me rend sur le site de cette première étape du 30ème challenge de l'Andelle. Nous sommes en pleine forêt, le parking se situe dans un chemin forestier et la tente pour le retrait des dossards de l'autre côté de la route.

 Les coureurs commencent à arriver les uns après les autres, soit individuellement soit en club avec la plupart des clubs alentours ( ACA les Andelys, SPN Vernon, AC Gisors) et moi tout fraîchement licencié au nouveau club de Chaumont-En-Vexin: le CVTA, comme le club est nouveau, je suis le seul représentant. Il y a beaucoup de têtes connues car ces coureurs étrennent les courses de la région.

Effectivement le parcours est boueux
Ce challenge regroupe des courses pour toutes les catégories avec les courses dédiées aux enfants, un 5 km puis une course "reine" ici de 9km. Donc en comptant les coureurs, les accompagnateurs et les famille, ça fait pas mal de monde dans ces chemins.

 La première course est le 5 km ,en fait ici 6km, car le circuit fait 3km et cette course se fera sur 2 tours, à 9h30, je regarde le départ et la fin du premier tour ce qui me permet d'avoir quelques indices sur l'état du parcours surtout quand je vois arrivé certains coureurs avec les jambes couvertes de boue.

Je pars me préparer, j'hésitais entre chaussures de route et le trail mais ce sera ces dernières. Je vois certains coureurs avec des pointes, pas con mais j'en ai pas ( et pas un réel besoin). Par contre je vois un coureur avec des Kiprun comp (mes préférés pour les 10km route) je pense qu'il va manquer d'accroche ;-)

Le Parcours:



Pour m'échauffer et me rechauffer car le soleil à du mal à percer dans la forêt, je fais des aller-retour dans le chemin qui sert de parking pour les voitures, des coureurs arrivent encore à quelques dizaine de minutes du départ.

10h20, je me rends sur la zone de départ, départ qui va avoir un peu de retard car les courses enfants ne sont pas encore terminées.

10h45, le départ est donné après un petit discours du président du challenge nous disant que pour le 30ème anniversaire, nous reprenions le sens du tracé "historique". J'essaye de me placer correctement pour ne pas être gêner par les traditionnels coureurs mal placés. Je double déjà pas mal de coureurs dès les premières foulées. Un peu comme sur la course de la Beauvaisienne, j'essaye de partir vite mais en restant prudent car cette première ligne droite est en faux plat descendant. D'ailleurs ce premier segment de la course est en "bon état" ressemblant aux routes forestières que l'on trouve dans la forêt de Lyons

Virage à droite, le chemin monte un peu mais comme ça glisse un peu, il faut faire attention aux appuis, Les positions se figent déjà un peu, je double encore un peu de coureurs et d'autres me doublent mais des petits groupes se forment.

Mon allure chute pas mal, j'avais pour objectif de faire moins de 40' sur ces 3 tours de circuit mais je sais déjà que ça va être difficile. Il faut rester concentrer sur ce premier tour pour repérer les endroits "dangereux" pour pouvoir anticiper sur les 2 autres boucles, par exemple les branches qui peuvent "fouetter " le visage ou encore cette branche au sol qui traverse le chemin. Nouveau virage à droite puis premier passage dans la boue, je zigzag à gauche et à droite du chemin pour essayer de trouver le meilleur passage, ça glisse, ça colle aux chaussures, pas facile.

Virage à droite, ça remonte un peu puis de nouveau de la boue en fait pour toute cette ligne droite, de nouveau je zigzag, descente avant le dernier virage du parcours, de spectateurs comptent les coureurs et encouragent, je suis autour des 40ème.

Je repars pour une 2ème boucle , maintenant que je connais le parcours, je relance l'allure dans cette portion roulante, je suis dans un groupe de 3-4 coureurs, on fait un peu le yoyo avec d'autres coureurs.

Quand arrive les passages boueux, j'opte pour le passage sur la gauche des chemins, mais ça devient difficile, courir à allure soutenue, je sais faire (à mon modeste niveau) courir dans des chemins boueux, je sais faire mais allié les 2 est aussi difficile qu'énergivore, je ne porte pas de ceinture cardio mais je sais que je suis souvent dans le rouge.

Fin de la 2 ème boucle, d'après les spectateurs, qui comptent toujours, je suis toujours dans les 40.

Dans cette 3ème boucle, la stratégie rentre en jeu, en effet le chrono ne compte pas dans ce challenge, juste la place à l'arrivée, rien ne sert de vouloir remonter en vain le coureur devant si on ne se sent pas capable de le doubler, j'essaye juste de ne pas me faire trop doubler et d'en garder sous la semelle pour les derniers hectomètres.

Fin de la 3ème boucles, j'accélère mais j'entends les pointes taper le sol du coureur derrière moi, si comme en début d'année aux 10 bornes des Andelys, j'avais fait une course de ce challenge sans but je l'aurais laissé passer mais là pas question j'accélère le rythme et donne tout ce qu'il me reste.

Je termine à la 41ème place sur 163 arrivants, je termine complètement dans le rouge et il me faut quelques secondes pour faire redescendre le palpitant, j'étais pas loin du petit vomi.

Je suis un peu déçu de mon chrono de 40'17 mais comme dit plus haut, là n'était pas le principal, cette 41ème place me permet d'obtenir 33pts et de me classer 14ème de la catégorie Sénior Homme (le classement du challenge ce fait catégorie par catégorie)

Prochaine étape, dimanche à Saint Aubin sur Gaillon, sur le même type de parcours: forestier et boueux

Données Garmin: http://connect.garmin.com/modern/activity/620248943

@+
Kejaj

Merci pour les photos aux photographes du site Challenge de l'Andelle


1 commentaire:

  1. Bravo pour cette course et bonne continuation dans ce challenge.

    RépondreSupprimer